L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais

Pour un sommeil de qualité, changez votre oreiller !

oreiller-cervical-epeautre-naturelDepuis plusieurs semaines, je dormais mal. Pourtant je n’étais pas stressée ou angoissée par quelque chose. J’avais beau prendre des cachets pour dormir, je me réveillais toujours dans la nuit en ayant très mal à la nuque. Les premiers jours, je pensais que je prenais une mauvaise position. J’avais beau me coucher de différentes façons, le mal était toujours là.

Utiliser des produits de qualité

A force, j’en ai eu marre de prendre des cachets chaque soir. Cela était sans effet et la journée, je me sentais molle. En cherchant sur internet, j’ai découvert que le problème pouvait venir de ma literie. J’ai acheté un nouveau matelas il y a deux ans, donc cela ne pouvait venir que du traversin sur lequel je dormais. A la place, j’ai donc acheté un oreiller cervical rembourré à la balle d’épeautre. Cette céréale, qui ressemble fortement au blé, est utilisée pour la composition d’oreiller car elle agit par micro sustentation. C’est à dire qu’une fois votre tête posée dessus, elle la bloque ce qui permet aux muscles de votre cou et de vos épaules de se décontracter. Après quelques nuits, je constate un réel changement. Je n’ai plus de douleurs cervicales.

Se soigner avec la nature

A la différence des traitements contre l’insomnie, celui-là est un produit naturel, issu de l’agriculture biologique en plus. Pour l’instant, je ne sais pas combien de temps je le garderai. Je vais me renseigner auprès d’un kiné, pour lui demander conseil sur la durée d’utilisation d’un tel oreiller cervical. Les premières minutes, je dois reconnaître que c’est assez bizarre comme matière, mais on s’y habitue rapidement. Et c’est tellement efficace pour soulager que cela vaut vraiment le coup d’essayer. Il en existe d’autres, à base de sarrasin ou de millet. Si vous aussi vous avez mal à la nuque le matin, privilégiez un produit composé de substances naturelles. Vous verrez que c’est bien plus efficace.

Laisser une réponse

*