L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais

Le traditionnel brunch du dimanche

cadeau-resto-brunchChaque week-end, j’aime prendre mon temps le matin. La semaine, j’ai rarement le temps de me préparer un petit-déjeuner. Je pars toujours précipitamment et je m’achète une viennoiserie en chemin. Mais le week-end, j’apprécie pouvoir manger tranquillement, en lisant la presse ou devant la télé. Et le dimanche, j’ai une tradition depuis quelque temps : le brunch.

Un moment de détente

A Noël dernier, j’avais reçu un joli coffret de la part de mes parents. A l’intérieur se trouvait un coffret cadeau restaurant. Plus précisément, il s’agit d’une invitation pour deux personnes, dans un restaurant parisien spécialisé dans la préparation de brunch. Au début, j’étais assez sceptique. Je m’imaginais mal, aller un dimanche en fin de matinée, m’attabler au milieu d’inconnus pour déguster café et croissants. Ma sœur semblait plus emballée que moi par cette idée, alors j’ai décidé d’y aller avec elle. Nous avons choisi  une adresse célèbre pour ses pâtisseries et chocolats chauds. Gourmandes toutes les deux, nous voulions une table aux produits variés et proposant quelques spécialités, de façon à découvrir de nouvelles saveurs auxquelles nous n’étions pas habituées. Dès notre arrivée, j’ai été émerveillée par le décor du lieu et surtout, étonnée par le calme qui y régnait.

Un menu gastronomique

L’avantage avec ce cadeau restaurant, c’est que le menu est tout compris. Donc nous n’avons rien eu à payer en supplément. Il y avait tellement de choix et de mets alléchants que je ne savais plus où donner de la tête. J’avais envie de tout goûter. Finalement, je suis restée assez classique avec un petit déjeuner sucré. Mes parents ont vraiment eu une bonne idée en m’offrant ce cadeau, car depuis, chaque dimanche matin, je m’organise un brunch. Soit chez moi, en compagnie de ma sœur et de mes amis, soit je me rends dans un hôtel ou salon de thé pour profiter encore plus pleinement de cet instant de détente. Je suis également devenu un adepte du restaurant dansant parisien.

Laisser une réponse

*