L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais

Faire face à la perte d’autonomie d’un de ses proches

ehpad-personnes-dependanceDans les familles, il y a toujours des sujets délicats à aborder. On ne sait pas comment les évoquer sans blesser les personnes concernées. Dans la mienne, le sujet un peu tabou concernait la santé de mon grand-oncle. Âgé de plus de 70 ans, il perdait de plus en plus la tête. Plusieurs fois, on lui avait parlé de le placer dans une maison spécialisée mais il s’énervait.

Un établissement employant du personnel compétent

A force, nous n’osions plus en discuter avec lui. Nous avions peur de le vexer. Pourtant, il fallait agir car il arrivait que ses voisins nous appellent pour nous dire qu’on l’avait retrouvé divaguant dans la rue. Malheureusement, comme nous habitions loin de chez lui, nous ne pouvions pas nous rendre rapidement sur place. Finalement, sa fille a décidé de trouver une résidence pour les personnes dépendantes. Les médecins ayant diagnostiqué un début de maladie d’Alzheimer, il fallait qu’il y ait une unité spécialisée. A une cinquantaine de kilomètres de son domicile, à Évreux, il existe un EHPAD qui possède un tel service. Dédié aux séniors de plus de 60 ans, il peut accueillir des patients souffrant de perte d’autonomie. Les soignants sont compétents pour s’occuper d’eux et leur procurer des soins.

Un suivi médical permanent

Dans le cas de mon grand-oncle, il valait mieux éviter qu’il soit sans surveillance. Dans cet EHPAD pour séniors sur Evreux, nous avions la certitude qu’il serait encadré par une équipe médicale (EHPAD Villa La Providence). La maladie dont il souffre est particulière et demande une prise en charge adaptée. Sa situation de dépendance nécessite qu’il évolue dans un milieu sécurisé.
Au départ, sa fille a eu quelques difficultés pour lui faire accepter cette décision. Mais elle a su se montrer convaincante en lui parlant des services qu’il aurait à sa disposition. Maintenant, cela fait six mois qu’il vit dans cette résidence pour les personnes âgées et j’ai appris qu’il était très apprécié des autres résidents.

Laisser une réponse

*